Bandeau
Bandeau
 

bout1
bout2
bout4
bout5
bout6
bout3
bout7
 

Où garer votre Camping-Car à Senones?

CC

 

1997 Senones 1997
Une tempête de grélons
s'abat sur la ville
Chateau en flamme
Le centre de Senones
est bloqué par les glaces
 

[ Histoire récente du Vieux Château de 1994 à 2007 ]

 

 

 

Le croquis proposé par l'Architecte des Bâtiments de France

 

 

 

 

 

 

 

1994

Le samedi 17 septembre vers midi un incendie détruit le Vieux Château en quelques minutes, faisant un mort.

L'immeuble appartient à trois propriétaires privés (Canteloup, Mattern, Valance) et les façades sont inscrites à l'inventaire des monuments historiques depuis 1982.

L'architecte des Bâtiments de France et la DRAC souhaite la reconstruction de l'ancienne toiture mansardée.

1995

Les assurances (AXA, MACIF, GMF) refusent de payer le surcoût de la toiture mansardée et parviennent à convaincre les trois propriétaires de renoncer à la reconstruction de l'immeuble, contre une indemnisation supérieure à la valeur vénale des biens.

La Municipalité de Senones, nouvellement élue, propose de raser le bâtiment.

1996

Il faudra attendre la date anniversaire du 17 septembre (deux ans après l'incendie) pour que les propriétaires puissent vendre le bâtiment sans craindre le principe de la subrogation qui fait bénéficier les nouveaux propriétaires du contrat d'assurance couvrant l'incendie.

La SCI obtient des assurances et des propriétaires qu'ils financent une partie des premiers travaux de déblaiement et de consolidation.

1997

Le maire de Senones prend un arrêté de péril le 5 février.

La SCI fait l'acquisition de la totalité du bâtiment le 7 novembre et obtient le classement le 18 décembre.

1998

L'étude préalable est commandée et réalisée par l'Architecte en Chef des Monuments Historiques, Pierre-Yves Caillault.

Le coût de la restauration avait été largement sous-estimé par les assurances des anciens propriétaires et les bases fournies ne permettent plus d'assurer le plan de financement.

La SCI effectue à ses frais les premiers travaux d'entretien.

1999

La voûte s'effondre le vendredi 15 octobre, sur la route départementale qu'elle surplombe et coupe la ville en deux.

2000

Des manifestations sont organisées et une émission de télévision est réalisée par les détracteurs de la SCI qui souhaitent la destruction du bâtiment.

Plusieurs réunions en Sous-préfecture, réunissant Municipalité, Conseil Général, Conseil Régional, DRAC et SCI parviennent à mettre en place un financement pour des travaux de première urgence.

Le vendredi 17 novembre, la voie est à nouveau libre et le château sauvé.

2001

Le château est un important enjeu dans la bataille des municipales qui voit la victoire des partisans de la destruction.

Le Conseil Régional refuse à posteriori de participer au financement des travaux de première urgence réalisés en 2000 et laisse à la SCI une ardoise de 28 000 €uros.

Le Conseil Régional argumente son désintérêt pour le patrimoine de Senones en affirmant "qu'il ne s'agit pas d'un patrimoine emblématique de la Lorraine"

2002

La SCI a fait de gros investissements pour sauver le bâtiment et est endettée sans perspective de subventions suffisantes pour la reconstruction.

2003

Le Château de Luneville brûle et plonge dans l'oubli celui de Senones. Le Versailles lorrain réunit immédiatement l'ensemble des collectivités pour mettre au point un plan de financement de sa reconstruction.

Un projet européen, Salm2, travaille sur Senones et met en évidence l'extrême importance du bâtiment dans l'urbanisme du vieux bourg.

2004

Le 30 juin un camion emporte la clef de voûte au centre du passage charretier. La circulation est à nouveau interdite par arrêté municipal. Les dégats sont mineurs mais la facture s'élève à 8000 euros. La SCI fait accélérer la procédure et le passage est rétabli juste avant la fête de Senones.

 

 
   
   
   
      Site senones.com: adresse : www.senones.com ou www.senones.eu - Webmaster: webmaster@senones.com - © Tous droits réservés 2011