Bandeau
Bandeau
 

bout1
bout2
bout4
bout5
bout6
bout3
bout7
 

Où garer votre Camping-Car à Senones?

CC

 

1997 Senones 1997
Une tempête de grélons
s'abat sur la ville
Chateau en flamme
Le centre de Senones
est bloqué par les glaces
 

[ Présentation du Centre Historique de l'ancienne capitale de la Principauté de Salm]

 

Construit en 1754, puis percé en son milieu par un passage en 1781, le premier château des Princes de Salm est une belle construction de plan massé structurant l'espace urbain du centre de Senones. À son rôle emblématique qui rappelle la courte existence de la principauté de Salm (1751-1793) s'ajoute une fonction urbaine de liaison entre la place Thumann (parvis du deuxième château) et la place Clémenceau (qui s'ouvre vers l'abbaye).

En 1894, un premier incendie ravage la toiture mansardée qui sera rapidement remplacée par une toiture en pavillon. Cent ans plus tard, un nouvel incendie fait disparaître l'ensemble de la toiture et une grande partie des planchers. Depuis ce dernier évènement le monument est resté éventré, se dégradant au gré des intempéries.

L’étude préalable réalisée par l’Architecte en Chef des Monuments Historiques a pour but de proposer la restauration des façades et toitures du château dans ses dispositions précédant l'incendie de 1894, grâce à des témoignages et des photographies de la fin du XIXe siècle. Elle a été complétée par une étude d’aménagement intérieur dans la perspective de la création d’un foyer logement pour personnes âgées.

 

 

Le Centre historique de Senones

L’intérêt architectural et urbanistique du Centre Historique de Senones réside dans le positionnement de deux groupes d’édifices du XVIIIème siècle, qui occupent l’ouest et l’est du centre ville, de part et d’autre de l’Hôtel de Ville.

1- Présentation du Centre Historique de Senones:

A l’ouest : L’Abbaye Bénédictine

Lors de sa fondation par Gondelbert au VIIème siècle, l’Abbaye de Senones faisait partie de la Sainte Croix des Vosges avec quatre autres monastères (Saint-Dié, Etival, Bonmoutier et Moyenmoutier). La plupart des bâtiments construits au XVIIIème siècle subsiste encore aujourd’hui. Ces édifices, vendus comme Biens Nationaux à la fin du XVIIIème, ont été transformés en usines textiles, permettant ainsi de préserver les façades et la disposition des bâtiments.

Par ailleurs, les quatre parties extérieures principales du monastère (l’ancienne cour d’honneur, le cloître, le jardin de l’Abbé, la grande cour) participent à l’intérêt urbanistique des édifices religieux.

A l’est : les Demeures Princières

Suite à la fondation en 1751 de la Principauté de Salm-Salm, état indépendant, les Princes transforment la partie est du centre ville, jusqu’alors occupée par des parcelles agricoles.

Tous les édifices construits par les Princes dans la deuxième moitié du XVIIIème siècle sont aujourd’hui conservés.L’ordonnancement des façades des deux châteaux, des bâtiments annexes et des hôtels particuliers donne à cette partie du centre historique un cachet remarquable et unique en Lorraine.

Toute la disposition des bâtiments s’ordonne à partir du premier château des Princes, construit sous la direction de Nicolas-Léopold en 1754, face au Palais Abbatial.

Derrière le premier château, s’étendent des constructions allongées disposées de manière à créer deux esplanades de largeurs différentes qui ouvrent la perspective vers l’est.

Entre l’abbaye et les demeures princières : les constructions civiles et l’Hôtel de Ville

 
La disposition face à face des deux ensembles architecturaux formés par l’abbaye et les demeures princières est symboliquement renforcée par la situation de l’Hôtel de Ville de Senones édifié dans la deuxième moitié du XVIIIème siècle et dont la façade principale tournée vers le sud est perpendiculaire aux façades du Palais Abbatial et à celle du premier Château.

2 - La situation privilégiée du Premier Château au coeur du Centre Historique

L’urbanisme du Centre Historique de Senones est constitué par une série de trois places qui forment une sorte d’écrin dans lequel se déroule la vie quotidienne et dans lequel s’inscrivent avec éclat les principaux événements culturels et civiques de la cité:

A l’ouest, la place Dom Calmet

Elle occupe l’espace laissé vacant par l’ancienne cour d’honneur de l’Abbaye. Elle est fermée par des bâtiments sur trois côtés et ouverte sur la place Clémenceau, située à l’Est. Depuis 1998 un mur surmonté d'une grille ferme virtuellement le coté est. Le côté ouest de cette place est occupé par la façade du Palais Abbatial. Ce bâtiment est percé d’une voûte qui donne accès à la partie nord de la ville, créant ainsi une porte d’entrée sur la place. Cette place est également reliée au cloître et par un passage fermé d’une grille, à la grande cour de l’Abbaye. Le parvis de l’Eglise de Senones empiète sur la place Dom Calmet.

A l’est, la place Thumann

Elle occupe l’espace correspondant aux deux esplanades situées d’une part entre les deux ailes du premier château et d’autre part entre le deuxième château et le manège. La première partie de cette place, fermée à l’ouest par la façade Est du premier château est plus étroite. La partie Est de cette place est plus large et plantée d’arbres. La perspective de cette place s’ouvrait auparavant sur des jardins à la française, vers l’est. Aujourd’hui ces jardins sont en partie remplacés par deux étangs et leur perspective a été occultée par la construction des anciens " bains-douches " entre les deux guerres (actuelle Ecole de Musique).

Au centre, la place Clémenceau

Cette place allongée occupe la place libre entre l’Abbaye et les Demeures Princières. Elle s’ouvre largement à l’ouest sur la place Dom Calmet. Elle est fermée à l’est par la façade ouest du premier Château. Les côtés nord et sud de la place Clémenceau sont occupés par des constructions privées ainsi que par l’Hôtel de Ville au nord et la Bibliothèque Municipale et l’Office de Tourisme au sud (installés dans l’ancien Hôtel du Prince Charles). L’accès à cette place se fait par deux rues qui s’ouvrent entre les bâtiments des côtés sud et nord ainsi que par la voûte percée sous le premier château et qui fait face à celle percée sous le Palais Abbatial.

 

La situation du premier château

Le premier château des Princes occupe dans cet ensemble une place tout à fait particulière et fondamentale dans l’urbanisme du Centre Historique de Senones.

Il est au centre des constructions princières, séparant ainsi les deux pavillons et les hôtels de l’Intendant Messier et du Prince Charles du reste des édifices princiers. Bâti perpendiculairement à toutes les constructions princières, il préside à leur agencement et à la création des espaces de largeur croissante, situé entre les constructions princières, toutes parallèles à l’axe des trois places (depuis l’extrémité est de la place Clémenceau jusqu’à la partie la plus large de la place Thumann, en passant par l’espace situé entre les ailes du premier château).

Sa disposition perpendiculaire à l’axe des trois places ordonne leur agencement. Elle ponctue ainsi leur enfilade tout en ménageant un passage, (par la voûte) entre les places Clémenceau et Thumann.

L’existence même des deux dernières places est due à celle du premier château.

 

 
   
   
   
      Site senones.com: adresse : www.senones.com ou www.senones.eu - Webmaster: webmaster@senones.com - © Tous droits réservés 2011